Avertir le modérateur

17/11/2011

Takapoto, perles perdues

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
La plage devant la pension Hereatea à Fakatopatere.
Avec la montée des eaux, elle a perdu 6 mètres en 23 ans

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
Piège et parc à poissons publics dans une des "petites passes" de l'atoll

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
Le port de Fakatopatere, desservi par quelques cargos inter-îles. Depuis deux ans, l'Aranui 3 n'y fait plus relâche sur sa route vers les Marquises. Cela lui a permis de gagner une rotation par an

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
L'ancien phare de 1920 investi par la nature


Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
L'église catholique Saint-Louis-de-Gonzague au centre du village

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
Les ruines de l'ancienne prison, construite en 1879 pendant l'occupation anglaise. Aujourd'hui, les "contrevenants", hommes ou femmes, à 99% des gens en état d'ébriété et violents, sont attachés quelques heures, voire une nuit, à un poteau électrique, le temps de dessaouler

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
Les nouveaux batiments administratifs, renfermant notamment le refuge
anti-cyclonique et anti-tsunami. "Il y a bien peu de chances que j'entende la sirène depuis chez moi" s'amuse la propriétaire de la pension Hereatea située en dehors du village

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
Le magasin Nadine

Takapoto, Polynésie, Tuamotu, tuamotou, french polynesia atoll, Tahiti,
La maison commune Teraimumu

takapoto,polynésie,tuamotu,tuamotou,french polynesia atoll,tahiti
Coucher de soleil sur la ferme perlière en sursis de la pension Hereatea


CRISE Perliculteurs depuis 21 ans, Sylvie et Tutu, les propriétaires de la pension Hereatea, arrêteront leur activité après la prochaine récolte. Plus assez rentable! Il n'y aura donc plus de ferme perlière à Takapoto, pourtant baptisé l'ïle aux perles et où fut installée la seconde ferme des Tuamotu à la fin des années soixante. Il ne reste plus que le coprah (en baisse), la pêche et un petit peu de tourisme.
Pour compenser la perte de revenus, Sylvie prépare tous les week-ends 60 barquettes de poulet qu'elle vend aux gens du village 1000 CFP (8,4€). Toute sa production part entre 5h30 et 6h30 du matin.

Un avis sur la "mort" d'un lagon:

http://www.tahiti-pacifique.com/archivesTPM/12410.html&nb...

Pour en savoir plus sur les riches heures de Takapoto ("Menton long" en polynésien):

http://www.hiroa.pf/2010/04/la-richesse-culturelle-insoup...


  • Tuamotu Nord, 560 km au nord-est de Papeete et à 15595km de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Commune associée de Takaroa ("Menton court"), situé à 41,2 (!) km au nord. 521 habitants en 2002, 472 en 2007 et environ 350 en 2011.
  • Séjour du 27 au 29 octobre 2011.
  • Air Tahiti : Aller Papeete Takapoto à 11h00 (2 heures de vol avec escale à Takaroa). Retour: décollage à 15h15. Nous avions prévu d'y rester 5 jours (4 nuits), mais un des vols de la semaine a été supprimé. Il semble que cela arrive fréquemment. Normalement en hiver, il y a 3 vols de prévus : lundi, jeudi et samedi

    http://www.airtahiti.aero/downloads.php


    http://www.airtahiti.aero/downloads/Carte_reseau_Oct_2011.jpg
     
  • Pension Hereatea : 2 nuits en pension complète 19500 CFP pour deux personnes (163€). Excellente cuisine. Il n'y aurait plus que 2 pensions sur l'atoll.
     
  • Change : 1€ = environ 120 CFP

 






19/12/2009

Essais nucléaires en Polynésie : église… protestante

A l’appel de l’Eglise évangélique maohi (protestante), quelque 2 000 personnes ont manifesté pacifiquement le 19 décembre 2009 à Papeete pour protester notamment contre la loi sur l’indemnisation des victimes des essais nucléaires en Polynésie française (1), que l’opposition française et les associations jugent insuffisante. Le cortège avait une taille modeste malgré les appels à manifester lancés par les associations, les syndicats, les églises et l’ensemble des responsables politiques dont Oscar Temaru, le leader indépendantiste récemment écarté du pouvoir par une coalition autonomiste.

Des explications à cette faible mobilisation?

En vrac : les démêlés judiciaires du protégé de l’ex-RPR et de Chirac, Gaston Flosse; la majorité on ne peut plus fluctuante et fragile de l’actuel président de la Polynésie française, GTS – Gaston Tong Sang – (2); des élus – iliens, entre autres – à l’humeur politique aussi “stable” que les girouettes; la faible crédibilité de l’opposition et de Oscar Temaru, son leader indépendantiste, mais aussi la manne touristique en baisse constante; une économie à la dérive, le chômage en hausse, une corruption endémique, l’exaspération des Marquisiens qui se sentent “oubliées” par les autorités de  Papeete… etc…

(1) La France a procédé à 210 essais nucléaires en Algérie (1960-1966) puis en Polynésie française (1966-1996), sur les atolls de Moruroa et Fangataufa et maintient un silence complet sur les retombées et ses conséquences sur la population locale et les militaires, secret-défense oblige…

(2) GTS a été réélu président le 24 novembre 2009, suite à la 9e motion de défiance adoptée depuis les élections territoriales de 2004. Il avait déjà occupé la fonction de président du 26 décembre 2006 au 31 août 2007, puis du 15 avril 2008 au 7 février 2009, date à laquelle il avait donné sa démission, afin d’éviter une motion de défiance.

9e motion de défiance adoptée depuis les élections territoriales de 2004

* Sur les essais, les retombées et leurs victimes polynésiennes : un site créé à l’initiative et à la gloire de Oscar Temaru, ancien président de l’Assemblée de la Polynésie française et qui donne largement la parole à l’église protestante laquelle en profite pour régler ses comptes avec les cathos… Dieu est miséricordieux, ses églises beaucoup moins…

http://www.moruroa.org/

30/11/2009

Papeete : chapeaux…

La majorité des habitants de Papeete se réclame de la religion protestante. A l’office du Dimanche, on entend des hymnes magnifiques chantés avec ferveur par une foule de fidèles vêtus de leurs plus beaux habits et coiffés de magnifiques chapeaux de fibres végétales.

Répétition d'une chorale près du temple de Paofai à Papeete

Papeete : un dimanche à Paofai

Protestants, catholiques, mormons, adventistes, sanito, témoins de Jehovah, juifs, bouddhistes chinois (1) : les églises foisonnent en Polynésie

La montée des marches

(1) Kanti, le principal temple chinois de Papeete est situé dans le quartier de Mamao. Il a été inauguré en 1987.

Sur l’immigration chinoise en Polynésie française : http://perspectiveschinoises.revues.org/document708.html

Et sur l’identité hakkahttp://www.ethnopsychiatrie.net/SinChan2.htm

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu