Avertir le modérateur

19/12/2009

Essais nucléaires en Polynésie : église… protestante

A l’appel de l’Eglise évangélique maohi (protestante), quelque 2 000 personnes ont manifesté pacifiquement le 19 décembre 2009 à Papeete pour protester notamment contre la loi sur l’indemnisation des victimes des essais nucléaires en Polynésie française (1), que l’opposition française et les associations jugent insuffisante. Le cortège avait une taille modeste malgré les appels à manifester lancés par les associations, les syndicats, les églises et l’ensemble des responsables politiques dont Oscar Temaru, le leader indépendantiste récemment écarté du pouvoir par une coalition autonomiste.

Des explications à cette faible mobilisation?

En vrac : les démêlés judiciaires du protégé de l’ex-RPR et de Chirac, Gaston Flosse; la majorité on ne peut plus fluctuante et fragile de l’actuel président de la Polynésie française, GTS – Gaston Tong Sang – (2); des élus – iliens, entre autres – à l’humeur politique aussi “stable” que les girouettes; la faible crédibilité de l’opposition et de Oscar Temaru, son leader indépendantiste, mais aussi la manne touristique en baisse constante; une économie à la dérive, le chômage en hausse, une corruption endémique, l’exaspération des Marquisiens qui se sentent “oubliées” par les autorités de  Papeete… etc…

(1) La France a procédé à 210 essais nucléaires en Algérie (1960-1966) puis en Polynésie française (1966-1996), sur les atolls de Moruroa et Fangataufa et maintient un silence complet sur les retombées et ses conséquences sur la population locale et les militaires, secret-défense oblige…

(2) GTS a été réélu président le 24 novembre 2009, suite à la 9e motion de défiance adoptée depuis les élections territoriales de 2004. Il avait déjà occupé la fonction de président du 26 décembre 2006 au 31 août 2007, puis du 15 avril 2008 au 7 février 2009, date à laquelle il avait donné sa démission, afin d’éviter une motion de défiance.

9e motion de défiance adoptée depuis les élections territoriales de 2004

* Sur les essais, les retombées et leurs victimes polynésiennes : un site créé à l’initiative et à la gloire de Oscar Temaru, ancien président de l’Assemblée de la Polynésie française et qui donne largement la parole à l’église protestante laquelle en profite pour régler ses comptes avec les cathos… Dieu est miséricordieux, ses églises beaucoup moins…

http://www.moruroa.org/

30/11/2009

Papeete : chapeaux…

La majorité des habitants de Papeete se réclame de la religion protestante. A l’office du Dimanche, on entend des hymnes magnifiques chantés avec ferveur par une foule de fidèles vêtus de leurs plus beaux habits et coiffés de magnifiques chapeaux de fibres végétales.

Répétition d'une chorale près du temple de Paofai à Papeete

Papeete : un dimanche à Paofai

Protestants, catholiques, mormons, adventistes, sanito, témoins de Jehovah, juifs, bouddhistes chinois (1) : les églises foisonnent en Polynésie

La montée des marches

(1) Kanti, le principal temple chinois de Papeete est situé dans le quartier de Mamao. Il a été inauguré en 1987.

Sur l’immigration chinoise en Polynésie française : http://perspectiveschinoises.revues.org/document708.html

Et sur l’identité hakkahttp://www.ethnopsychiatrie.net/SinChan2.htm

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu