Avertir le modérateur

26/05/2015

End of the road at Xieng Kok (Laos)?

J'ai (enfin) pu aller jusqu'à Xieng Kok et y arriver avant le jour du marché fin janvier 2015... Un marché bien fantomatique et sans personne en habit traditionnel :(:(:(

Xieng Kok, Laos

Une dame Akha... à Muang Sing

Xieng Kok, Laos

Xieng Kok, Laos

Xieng Kok, Laos

Xieng Kok, Laos

Xieng Kok, Laos

Vue imprenable sur le Mékong depuis les bungalows du Xieng Kok resort.

Xieng Kok, Laos

Le "célèbre" marché de Xieng Kok. Des vêtements chinois et pas l'ombre d'un local en habit traditionnel!

Xieng Kok, Laos

Cache cache au temple

Xieng Kok, Laos

Xieng Kok, Laos

Xieng Kok, Laos

La nouvelle route au-delà de Xieng Kok vers la Birmanie, construite par et pour les Chinois. Un pont était en construction quelques kms plus loin. Entre Muang Long et Xieng Kok, se succèdent les plantations notamment de bananiers. Et tous les camions sont immatriculés en Chine... Ils arrivent à vide et repartent chargés. 

Xieng Kok, Laos

Xieng Kok, Laos

 

 

18/03/2011

"C'est loin Xieng Kok?"

DSC_0033.JPG

 

 

Arrêt non programmé à Muang Long, village situé à 48 km de Muang Sing et 23 de Xieng Kok.
J'avais pourtant bien insisté à la gare de Muang Sing avant de monter dans le minibus, ce 27 février aux alentours de 9H30 du matin. Celui de 8 heures était bourré à craquer. Pas de ticket, on paie dans le bus directement au chauffeur. "Il va bien à Xieng Kok? Aujourd'hui?" Réponse affirmative. J'insiste : "Il arrive bien à Xieng Kok aujourd'hui?" Réponse à nouveau affirmative.
Départ et arrêt juste après le pont à Ban Huan Kuang 1 pour percevoir l'argent du voyage : 25 000 kp. Le bon tarif pour... Muang Long! Je suis le seul touriste à bord. Trois heures plus tard, le minibus s'arrête... à Muang Long et le chauffeur me fait signe d'aller dormir! "Meu eun". Ça je comprend, mais cela ne me rassure pas: c'est "demain". Un peu plus tard, j'aurai la confirmation. Le prochain départ pour Xieng Kok; c'est le 28 à midi! Trop tard pour le marché. J'ai bien tenté le camion-stop, mais sans aucun succès. Aucun n'allait jusqu'à Xieng Kok.

 

DSC_0039.JPG

 

DSC_0032.JPG DSC_0040.JPG
DSC_0038.JPG

Trois guesthouses, dont une flambant neuve, la Cola guesthouse. Nuit pas donnée : 60 000 kp (douche/eau chaude, TV, très propre, pas de petit-déjeuner)

Deux ou trois épiceries, un petit marché, une pharmacie, trois restaurants à la sortie "nord" en direction de Muang Sing. Une carte recto-verso, mais que des Noodle Soup et de la Fried Meat au menu. Repas entre 28 000 et 35 000 kp, thé offert et vue sur les rizières. Bien recompter la note, tous semblent fâchés avec l'arithmétique, mais sans arrière-pensées. 
Le chef de gare fait régner l'ordre à la gare, délivre les billets pour Luang Nam Tha, mais pas pour Muang Sing, qui se prennent dans le minibus. Il tient aussi la station-service. Le gasoil était à 981 kp.

 

DSC_0036.JPG

 

Horaires des "bus" affichés à Luang Nam Tha (LMT)

Muang Sing : 8H, 9H30, 11H, 12H30, 14H, 15H30 (25 000 kp)
Muang Long : 8H30 (50 000 kp)
Ban Nalae : 9H30, 12H (40 000 kp)
Bothen : 8H, 9H30, 11H, 12H30, 14H, 15H30 (25 000 kp)
Vieng Pukha : 9H30, 12H (25 000 kp)
Houay Xai : 9H, 12H30 (60 000 kp)
Les deux gares routières sont fort éloignées l'une de l'autre: 10 000 kp en "tuk tuk"; celle pour Houay Xai est près de l'aéroport.

Horaires des bus affichés à Muang Sing

LMT : 8H, 9H30, 11H, 12H30, 14H, 15H30 (2 heures/60km/25 000 kp). Le bus local de 8 heures part à peu près à l'heure et plutôt après l'heure; celui de 9H30 est un van qui part quand il est plein, donc à n'importe quelle heure; 9H05 dans mon cas.
Muang Long : 9H, 11H, 13H30, 15H30 (2 heures/50km/25 000kp)
Meuang Mang (Chine) 7H30, 13H (1 heure/30 km/ 20 000 kp)
Meuang La (Chine) 7H30, 13H (3 heures/ 70 km/40 000 kp)

Horaires des "bus" annoncés à Muang Long

Xieng Kok : 12 H (Tous les jours? Prix?)
Muang Sing : 8 H 30 (25 000 kp)
Luang Nam Tha : 9 H (50 000 kp)

 

DSC_0042.JPG
DSC_0066.JPG
DSC_0051.JPG
DSC_0061.JPG

 

DSC_0054.JPG
DSC_0058.JPG

 

 

16/03/2011

Bokeo, boucle inachevée

CSC_0007.JPG

"Carte" de Muang Sing distribuée dans les agences de trekking

 

Court séjour au Laos du 26 février, au 7 mars 2011. Départ de Houay Xai-Luang Nam Tha, Muang Sing, Muang Long, Xieng Kok et retour par le même itinéraire. Je n'ai pas pu trouver de véhicule pour rallier directement Houay Xai, via Xieng Dao et Muang Meung. J'ai aussi raté le marché du 28 à Xieng Kok, le bus qui part de Muang Sing stoppe à Muang Long et il n'y a pas de correspondance avant le lendemain matin... Dommage. Mais Muang Long valait le voyage... Et je reviendrai.

 

 

Gare routière d'Houay Xai, écrasée par la chaleur de la mi-journée. Trois bus, quelques voyageurs patients... De l'autre côté du terrain vague, un restau qui sert de la bière. Et un salon de coiffure improvisé.

 

DSC_0020.JPG DSC_0021.JPG
DSC_0022.JPG DSC_0023.JPG

Tout au long de la route entre entre Luang Nam Tha, Muang Sing et Muang Long. En compagnie d'Akkas, Hmongs, Thaï Lu, Thaï Dam, Thaï Neua, Yao, Khamou, Lolo...

P1000144.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000163.JPG

P1000152.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000170.JPG

P1000148.JPG


DSC_0061.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1000206.JPG DSC_0030.JPG

 

DSC_0072.JPG P1000145.JPG
DSC_0064.JPG
DSC_0069.JPG
Muang Long : sur le chemin de l'école...

 

 

 

 

02/07/2010

Laos fauteuil roulant et roulettes des casinos

DSC_0033.JPG DSC_0073.JPG DSC_0029.JPG
DSC_0025.JPG DSC_0066.JPG DSC_0085.JPG
Quelques photos d'un court trek fin juin au départ de Vieng Pukha vers le village de Nam Vang (982 habitants) peuplé de Muser (Lahu) et de Hmong. Une marche "difficile", selon les critères du sud-est asiatique et "facile", pour un randonneur moyen habitué aux Alpes. Nuit dans la maison du chef du village Mr Jarea, élu pour trois ans et dont c'est le dernier mandat (3 au maximum de suite). Une case de 18 m2 dont les "murs" en bambou reposent sur des culs de bouteilles enfoncées dans la terre, mais éclairée par une ampoule basse tension alimentée par des batteries solaires. A l'intérieur, un foyer pour faire la cuisine, quelques seaux et marmites, 1 bouilloire, 2 ou 3 bancs, 1 chaise branlante, Un poste TV cassé, 1 radio balbutiante, un invraisemblable bric-à-brac, un espace surélevé pour dormir et 2 "chambres". Une pour lui et son épouse - celle ci est aux champs en train de repiquer le riz et dort sur place - et l'autre pour une de ses filles et son neveu. Mr Jarea a aussi deux autres enfants, absents... Pas d'eau courante, bien entendu; juste un lavoir commun. Le village est aussi accessible en saison sèche en moto et 4X4.
Juste à côté de la maison du chef, vit un jeune handicapé. Il est resté paralysé après une chute d'un arbre ou d'un toit. Son fauteuil roulant a été payé par une ONG. Sa sœur s'occupe de lui.
A une centaine de kilomètres à peine à vol d'oiseau, le Laos "bling bling"... Ton Pheung : casinos rutilants, grosses cylindrées, néons et lampadaires clinquants, pour satisfaire une clientèle essentiellement thai, qui traverse le fleuve sur de grosses vedettes. 11 km plus au nord, on rejoint Muang Mom, toujours au bord du Mékong.
DSC_0156.JPG DSC_0148.JPG DSC_0153.JPG

DSC_0167.JPG

DSC_0157.JPG DSC_0166.JPG DSC_0175.JPG
Mais aussi les habituels "camps" de travailleurs. Sans oublier les "resorts" et golfs en construction qui apparaissent au milieu de nulle part en allant vers le sud de Houay Xai en direction de Pak Tha et Ban Nam Sang
DSC_0211.JPG DSC_0210.JPG DSC_0249.JPG
DSC_0225.JPG
DSC_0235.JPG DSC_0247.JPG DSC_0249.JPG
  • Repères (2010)

Bangkok Chiang Khong (bus) : 744 baths

Chiang Khong Houay Xai (ferry + visa) 1 360 baths

Houay Xai tuk tuk frontière à la gare de bus 30 000 kips

Houay Xai Vieng Pukha bus : 45 000 kips

Guesthouse Vieng Pukha (3N pdej douche) 320 000 kips

 

Guesthouse Vieng Pukha (3N douche) 120 000 kips

Houay Xai (motorbike/ 2J) 140 000 kips

Houay Xai, Chiang Khong, Chiang Mai (ferry, bus, tuk tuk) 100 000 kips

Chiang mai Bangkok (train/sleeper) 791 baths

Repas au Laos entre 30 et 50 000 kips

Un des plus intéressants blogs sur le Laos; c'est ici

http://laomeow.blogspot.com/

 

01/02/2010

La nouvelle route du lac NongFa (Laos)

 

Je rêvais depuis longtemps d'aller voir le lac Nong Fa dans l'extrême est du Laos, tout près de la frontière vietnamienne. Pendant la guerre du Vietnam, il servait de base de repos aux soldats vietcongs blessés sur la piste Hô Chi Minh. Etape mythique (?) dans le Sud-Est asiatique, ce lac volcanique est plus grand que le Yaek Lom au Ratanakiri au Cambodge

Après avoir raté de quelques heures, il y a près de 2 ans, un trek (7 jours), j'ai enfin pu y aller fin janvier en deux petits jours (A/R) de motorbike Kolao 110 cm3.

Mais, dépêchez vous; d'ici quelques mois, la piste vers le Vietnam aura disparu, remplacée par une route bitumée. Adieu les cahots et la poussière et bienvenue aux bus et aux voitures, en attendant les restaus karaoké.

Vendredi 29 janvier 2010, 6H30 du matin. Avec Lek (si vous voulez lui faire plaisir, appelez le Alek), jeune guide sympa et anglophone - tel (856 20) 602 72 38 - nous quittons Attapeu sur la Route 18 en direction de l'est et du village de Ban Antoum à quelques 90 km de là. Un vrai billard, sauf à mi-chemin (58km de Xaisetha) où la route s'est effondrée.

Le départ de la piste se situe à gauche juste après un pont sur la Xéxou (Xe Su). 66 km de poussières, de camions de chantier, de montées et descentes raides et cahotiques, de gués, de collines et de forêts à perte de vue, de rares villages perdus pour quelques temps encore, d'entraide, de jurons et de sourires.

En milieu de journée, pause repas à Ban Yangtat Nua (Yiengdark village); puis nuit dans la maison du chef du village Yae, juste après le lac Nong Fa (arrivée à 15H30). Natte au sol, moustiquaire, pas d'électricité, elle arrivera avec la route. Un peu plus loin, se niche un autre lac, plus petit: le Kaioke. Un "chemin de crêtes" fait le tour (1 heure) du lac Nong Fa. Demandez aux gens du village pour vous guider.

Au réveil le lendemain, le village baigne dans la brume. On refait le plein : le litre d'essence est à 20000k. Dans le village précédent, il était à 15000k.

Autant l'aller a été mené à vitesse modérée, autant le retour vire à la course? Départ à 7H15, arrivée à la route 18 à... 10H10, les bras douloureux à force d'atténuer les cahots.

Sur le trajet aller, j'ai croisé une jeune Israélienne qui revenait du lac juchée à l'arrière d'une motorbike conduite par son guide. Et la veille, un Néo-Zélandais avait fait le trajet AR en solo et en une journée. Pas vraiment la bousculade!

 

Le lac Nong Fa

 

La nouvelle route passera au bord du lac

 

Budget indicatif pour cette randonnée

200 000k par jour pour le guide

90 000k par jour pour chacune des Kolao

10 000k par personne et par jour pour l'hébergement

10 000k pour les autorisations

10 000k de don au village

40 000k par personne et par jour pour la nourriture (somme nettement surévaluée)

240 000k pour l'essence pour les deux motos

4 000k de réparation du pare-chaîne cabossé

Soit environ 110 euros (au taux moyen de 1 euro = 11200k)

Incidents

Au premier passage d'un gué, choc contre une pierre endommageant le pare-chaîne. Démonté et confié à un "garage" au bord de la piste, je le récupérerai au retour contre 4 000k.

Sans protection, la chaîne va souffrir et finira par sauter au retour. Réparation effectuée sur place en 10 minutes et avec le sourire par deux jeunes Laotiens qui refuseront même que je leur offre à boire dans le village suivant.

Far-East mode d'emploi

Arrivée à Attapeu le 27 janvier en bus local depuis Pakse via Paksong, ThaTeng et Sékong (Départ 11H30, arrivée aux alentours de 17H. Tarif: bus local 40 000 kip; VIP bus 70 000 - 90 000 kip). Transport entre la gare routière et le "centre" d'Attapeu 5 000k en tuk tuk.

Logement à l'Aloonsotsai guesthouse (AC/TV/douche, 80 000 kip) et à la Than Nga guesthouse (40 000 - 50 000k). L'Attapeu Palace Hotel est maintenant fermé aux voyageurs et "réservé" à la Lao's Youth Organisation. L'ancien propriétaire, Mr Yae serait retourné à Vientiane où il aurait ouvert une agence de tourisme...

Le Tourism Office se cache (bien) dans les bâtiments du ministère du Planning et du Développement.

http://www.satelliteviews.net/cgi-bin/w.cgi?c=la&UF=-...

10:48 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nongfa, nong fa, attapeu, lac, laos

15/05/2009

Splendeurs du Laos?

On the road to Buddha's cave

Paysages karstiques du côté de Tha Khaek

Vrai, on a beau pas croire complètement les guides de voyage, se douter qu’il y a des trucs qu’il survendent, ou tout simplement que les choses changent, des fois, on se dit : P…, avoir fait tout ce chemin pour ça! Çà laisse rêveur .

Là, par exemple, je suis au Laos du côté de Tha Khaek. Je loue un scooter et me dirige vers la Buddha’s cave (Tham Pha Pa), chaudement recommandé par le LP (Lonely Planet, pour les non-initiés). 18 km de route et d’une bonne piste en latérite. L’orage menace, mais, sympa, m’épargne. Une fois passé les chantiers de la route 12 et 13, plus personne. A peine, quelques bovins qui connaissent le chemin pour rentrer et un père et son gamin qui ramassent du bois.

Quelques demi-tours plus tard, terminus auprès de quelques cabanes. Parking gratuit (!). C’est typique, exotique, authentique, bref toute une ribambelle de mots en « ique ». En fait, c’est paumé, délaissé, pas entretenu. Au bord de la grotte, une mare avec deux ou trois barcasses pourries, une échelle brinquebalante pour accéder à la grotte; pas vraiment la gloire. Pas un chat. Encore heureux, manquerait plus qu’il y ait deux ou trois cars de touristes.

Idyllique non?

Radeau de la Méduse

14:17 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laos, tha khaek, grotte

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu